En attendant Le SIRK @ Antonnoir Samedi 02 mars

MADMA

Besançon

Amadou Masson aka MADMA, fut parmi les pionniers en Franche-comté à organiser des fêtes techno en plein-air au milieu des années 90’s.

Son histoire avec la musique lui vient de son père qui était dj et organisait des soirées “afro” à Dijon dans les années 80’s, mais aussi de sa mère alors passionnée de chanson française.
Il grandit dans les différents sons afro de l’époque des années 80s : beguine, salsa, afro-beat, reggae et bien sûr soul, funk jazz, mais aussi dans la chanson française avec Yves Simon, Brassen, Brel, Greame Alwrith. Marqué par les principaux courants de la contre-culture étasunienne musicale des 60s, 70s, c’est au début des 90s qu’il découvre les musiques électroniques avec la compile  »Synthétiseur » mais surtout avec Depeche Mode et New Order qui étaient alors en pleine ascension. Période particulièrement importante dans sa psyché : les 90s : les courants métal, fusion, rap (Deftones, Korn, Cubanate, Senser, Urban Dance Squad, RATM, Cypress Hill…et aussi la britpop du début des 90’s (Ride, Puressence, Charlatans, The Smith…) et rap français (Lone, La Cliqua, 2 Bal 2 Neg, I Am) En parallèle, dès 94, la dance culture alternative qui se développe le nourrisse : ADF, Orange Blossom, Transglale Underground, Freaky Chakra, Leffield, Afrocelt Souns system, pour les plus connus et aussi les sons”rave” arrivants : techno, house, gabber (juste thunderdome IV), drum and bass, goa… Tout ceci n’a rien d’exhaustif et n’est que sa base la plus marquante. Comme souvent des artistes et formations marquent plus profondément les âmes, qui, dans son cas sont : Touré Kunda (Sénégal), Renaud, Noir Désir, Depeche Mode, The Doors, Hendrix, Senser, The Prodigy, Chemical Brothers.

 

Débutant la production musicale en 2006 il sort sur son label  »TORI » Records en 2009 ses premières créations réunies sur un EP de six titres intitulé  »World Recycling » : essai qui marquent son attachement à l’univers psychédélique électronique et progressif. Depuis, une dizaine de EP sont produits dans divers courants et influences tout en restant dans une tendance deephouse. En 2017, c’est une création originale qu’il développe pour présenter lors du festival DETONATION 2017. Inspiré par l’ancienne friche industrielle de la ville de Besançon où a lieu l’événement, cette création, remarquée, teintée de techno, de house, dub ne sera pas publiée quoique quelques tracks sont disponibles depuis peu sur son bandcamp (only). En 2022 sort “HIDDEN CELL”, un EP dans un esprit deephouse de trois titres aux airs du moyen-orient, puis en mars 2023 une sortie d’un titre deeptech teinté de mantras et de voix d’ailleurs.

MADMA

En attendant Le SIRK
@ L'Antonnoir

Samedi 02 mars
00:00 – 05:00

Saña-Rita

Trashtel