PROGRAMMATION

Samedi 11 avril 2020 – Scène Hangar

DERRICK CARTER (BHQ – Chicago)

Derrick Carter a grandi dans la banlieue Ouest de Chicago et commence à mixer dès l’âge de 9 ans en jouant disco dans les réunions de famille. Il devient officiellement Dj et producteur en 1987 et s’établit rapidement comme une figure underground représentative de la scène Chicago house. Grâce aux labels respectifs de Cajmere et Felix Da Housecat (Relief, Radikal Fear), Derrick Carter s’est placé comme l’un des précurseurs de ce son house si particulier qui a conquis la planète. Ses sets sont ancrés dans la house mais il voyage librement, intégrant de la disco old school, de la soul, du jazz ou tout ce qui lui plaît. On s’apprête à assister au set d’une légende au SIRK Festival, qui prend toujours autant de plaisir à faire suer les pistes du monde entier. Derrick Carter est un artiste complet qui mixe dans les plus grands clubs, il produit de la musique, danse, chante, mais surtout c’est un très grand fan de sneakers !! Préparez-vous à user les vôtres.

DEMUJA (Muja – Salzbourg)

Dj et producteur autrichien, Demuja introduit la soul dans son univers sonore allant du deep disco à la raw house. Influencé par des visionnaires et artistes de renoms tels que Kerri Chandler, MCDE et Glenn Underground, il se forge très rapidement une solide réputation dans le monde de la musique électronique et de la house. Sa gamme sonore incomparable qui flirte entre douces vibrations mélodiques, rythmiques puissantes, avec des touches de funk et toujours une pointe de soul, l’a amené à jouer à travers le monde entier du Japon à la Tunisie en passant par le Mexique ou encore l’Australie, les Etats-Unis, ou les Pays-Bas. Il a produit des hymnes house sur des labels comme Freerange Records, Toy Tonics, Food Music, Traxx Underground, Madhouse, Nervous, Let’s Play House et son propre label Muja Imprint. 

MARINA TRENCH (Deeply Rooted – Paris)

Les doigts rivés sur le pitch, la mine riante, une mèche brune égarée camouflant avec peine des regards pétillants en direction des ombres bondissantes sur la piste… Marina rayonne, derrière les platines, d’une énergie aussi contagieuse que les mélodies sensuelles gravées dans la résine de ses disques. Fille de la génération “MLIU” et crate-digger chevronnée, Marina fait ses premières armes de Dj au tournant de la décennie, sur les dancefloor bordelais du Bootles, de l’Ibaot et de l’Heretic. De retour à Paris, elle s’immisce spontanément dans le paysages nocturnes. Ses sets house passionnés lui offrent des résidences au Buddha Bar et Silencio, couplées de va-et-vient à Concrete au Djoon ou à la Java.

DOCTEUR J (Risk – Dijon)

Élevé aux sonorités de Bjork et Massive Attack, Julio aka Docteur J tombe dans la musique électronique en 95 en fréquentant le mythique club l’An-fer. Il affine son oreille au fil des soirées et commence à mixer en 99. Gourmand des productions de Matthew Herbert, Ellen Allien ou encore Anthony Rother. Son style diverge de la minimal à la techno avec pour fil rouge des nappes planantes et des sons bruts, il faut que ça craque, que ça ronronne. S’il aime à passer des heures à sélectionner des galettes, chercher la perle qui fera vibrer le public, c’est sans oublier le principal, toujours se laisser influencer par un maximum de musiques différentes.

Samedi 11 avril 2020 – Scène Bal

UNAI TROTTI (Cartulis Music / Hackney – Londres)

Avec près de 10 ans à la tête de Cartulis, l’un des événements de musique électronique underground les plus populaires de Londres, invitant des artistes talentueux et des invités internationaux célèbres à ses soirées, Unai Trotti s’est fait un nom dans la capitale britannique. Sa passion pour la musique électronique est révélée dans ses sets aux rythmes intergalactiques, dynamiques et profonds ! Lors du SIRK Festival, il viendra partager son sens de la fête !

NICOLAS BAILLY (Lumbago – Vienne)

Doctor Nico aka Golden Tooth aka Nicolas Bailly a plus d’un tour dans son bag. Nicolas Bailly rejoint le collectif et label Lumbago qui essaye sans cesse de surprendre avec une vision de la musique et de la fête qui leur est propre « Less talk, more music… for ninjas only ». Navigant entre des styles tels que la techno, la trance, le breakbeat et l’electro.. on pourrait néanmoins dire que Nicolas propose une house à 360 degrés, pour tous les goûts et parfaitement sélectionnée.

ANDREAS. (Risk – Dijon)

Andreas. n’est pas du genre à être devant l’enceinte gauche mais plutôt pas très loin du booth. Ce trainspotter a réussi à se créer une place derrière les platines depuis maintenant plusieurs années. Ne pouvant se limiter qu’à un seul style, il préfère diversifier sa musique en mélangeant électro, breakbeat, house minimal et techno. Des sons puissants, dans lesquels il essaye souvent d’y inclure «ce petit côté ghetto» qu’il affectionne tant. Cherchant à parfaire constamment sa technique, il a quand même pris le temps de participer, entre deux sets, à la création d’un shop de disques en ligne Guillotine Records.

INFOS PRATIQUES

Aéroport Dijon-Bourgogne
717 Rue de l’Aviation, 21600 Ouges
Samedi 11/04/2020 – 22h30/6h30
Bar avec jetons
Restauration sur l’événement
CB acceptée
Sécurité
Animaux interdits

BILLETTERIE

Billetterie Weezevent